Tag Archives: pub

Libération, ou la double facturation

Libération, ou la double facturation

Un petit billet d’humeur aujourd’hui, et plus précisément de mauvaise humeur.

J’ai repéré aujourd’hui sur Twitter un article sur Jérémie Zimmermann, de la Quadrature du Net, et l’ai mis de côté pour le lire plus tard. Il s’agit de cet article: Jérémie Zimmermann, réseauteur du réseau.

En rentrant chez moi, j’ouvre le lien, commence à lire le premier paragraphe, et là…

Il faut payer maintenant !

Ok, Libé a décidé de faire payer la consultation des articles sur son site. Je ne suis pas un grand fan de cette technique de financement, mais je comprends, les journaux papier se font concurrencer par les sites internet gratuits, et ils justifient ces abonnements par une information “de qualité” (ceci n’est pas un jugement de ma part, mais un des arguments des sites de presse payants).

Par contre, ce que je n’apprécie pas (du tout), c’est de voir, quelques lignes plus bas :

Eh oui, des pubs

Alors non, Libé, soit vous faites payer vos abonnés pour accéder aux articles, soit vous vous financez par de la pub, mais pas les deux a la fois. Si je tombe sur un article que je ne peux pas lire sans payer, je ne veux pas voir de pub sur cette même page ! Surtout quand il s’agit d’un immense bandeau, et pas d’un petit encart discret.

No tips yet.
Be the first to tip!

Like this post? Tip me with bitcoin!

17uoSMYSbXTKQgmojHHcdQQryWzA87sW4U

If you enjoyed reading this post, please consider tipping me using Bitcoin. Each post gets its own unique Bitcoin address so by tipping you're not only making my continued efforts possible but telling me what you liked.

Retour à Lyon

Ce post a été écrit dans le train mercredi dernier, le 26 août, et a du attendre ce soir pour paraître, à cause de ma mémoire de poisson rouge…

Et voilà, mes vacances sont “finies” (j’ai encore une dizaine de jours à passer à Lyon avant de commencer à bosser), je rentre donc à Lyon.

On a passé, avec Adrien et Koturn, une très bonne semaine à Glasgow. Relativement inutile, vu le peu d’activité qu’on a eues, mais vraiment bien. En effet, nos journées du mercredi au dimanche ont consisté en se lever vers 13h, glander un peu à l’appart’, sortir en ville (rue commerçante, petite visite du quartier de l’université,…) et manger un morceau dans un fast-food (Burger King, KFC, Subway), puis passer la soirée dans quelques pubs, où on prenait notre dîner (encore à base de burgers généralement), et à la fermeture du pub (soit minuit), sortir en boîte. En effet, là-bas, les boîtes sont pleines tous les soirs de la semaine, étant donné qu’elles ferment à 03h. Donc nos journées se sont beaucoup ressemblé, sauf le dimanche, quand nous sommes allés à Edinburgh, et le lundi, quand nous ne sommes pas sortis en boîte (on avait notre avion le lendemain matin à 09h, et il fallait partir de l’appart’ à 05h du matin…).

Donc le dimanche, on est allé faire un tour à Edinburgh, qui est une ville beaucoup plus touristique (et donc jolie) que Glasgow. En effet, Glasgow est une ancienne ville industrielle, avec relativement peu de touristes (peut-être à cause du peu d’intérêt touristique que la ville a), tandis qu’Edinburgh est totalement destinée à attirer les touristes (boutiques vendant des articles “traditionnels”, kilts,…). En plus, pendant les vacances, donc en gros juillet et août, a lieu le festival d’Edinburgh. Il s’agit essentiellement d’artistes de rue, plus ou moins doués. On a eu droit en arrivant à un groupe (français a priori) qui reprenait des morceaux en jouant sur des instruments improbables, basés sur le monde de l’industrie : meuleuse, perceuse, tuyau,… Apparemment ils jouaient très bien, mais je n’ai pas réussi à reconnaître le morceau. Après on a eu droit à des jongleurs, des acrobates… Et de la pluie, étant donné qu’une bonne journée en Ecosse doit être ponctuée de pluie.

Lundi soir, on s’est donc couchés à 02h30, pour devoir se lever 2h plus tard, pour prendre le bus pour Edinburgh, puis une navette pour l’aéroport, puis l’avion pour Avignon. On a eu beaucoup plus de chance qu’à l’aller, vu que nous sommes arrivés à destination avec seulement 20 minutes de retard… Donc le retour a été parfait. Le seul inconvénient était le manque de sommeil, le gamin qui chialait dans l’avion,…

Et donc là, je suis dans le TGV pour Lyon, où je vais passer quelques jours à dormir, manger équilibré (après une semaine de malbouffe), finir de ranger mes cartons, essayer de voir Franz et Pierre,…

Sur ce, je m’en retourne aux aventuriers du Survivaure, et vous souhaite une bonne journée à tous !

No tips yet.
Be the first to tip!

Like this post? Tip me with bitcoin!

1Hrz4XfzhLpdrBHcCgjRFBCf4a8REkwc2n

If you enjoyed reading this post, please consider tipping me using Bitcoin. Each post gets its own unique Bitcoin address so by tipping you're not only making my continued efforts possible but telling me what you liked.